21.11.2019 – Marabout, maraboutisme et islamisme

Dritte Sitzung der Reihe “Lokal und doch global: Religiöse Minderheiten im Mittelmeerraum”

Amadou Dramé (DHI Paris/CMB)

Marabout, maraboutisme et islamisme. La fabrique coloniale de l’islam “suspect” en Afrique occidentale française (1895-1957)

A la création de l’AOF en 1895, la France s’est approprié un pouvoir sur des populations dont la culture et la spiritualité lui inspiraient des sentiments contradictoires. Une certaine fascination mêlée de crainte, mais aussi d’incompréhension, semble avoir caractérisé  son regard sur ces religions. Parmi celles-ci, l’islam – loin de lui être inconnu – lui insuffle des attitudes et des réflexes défensifs. De cette position, l’administration coloniale a développé tout un système spécifique à la gestion des populations musulmanes d’Afrique de l’Ouest. Celui-ci a donné naissance à des institutions originales et à une culture des affaires musulmanes dont se réclament divers étages de la hiérarchie coloniale.

Dans cette présentation, j’ai tenté de pénétrer les significations qui entourent les notions de marabouts, de maraboutisme et d’islamisme ; constructions coloniales qui font de l’islam ouest africain à la fois “suspect”, mais aussi une pâle copie d’un “islam arabe” revêtu de la pureté des origines.


Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.

Diese Website verwendet Akismet, um Spam zu reduzieren. Erfahre mehr darüber, wie deine Kommentardaten verarbeitet werden.